Servon-sur-Vilaine A Servon, près de Rennes, Bridor s'agrandit et recrute

Le géant de la boulangerie et viennoiserie industrielles recrute et s'agrandit. L'usine Bridor de Servon-sur-Vilaine sera prochainement flanquée de deux bâtiments de stockage de 32 mètres de haut.

02/12/2016 à 11:20 par Benjamin Chenevière

1988 est l’année du décollage. Bridor de France, fondé par Louis Le Duff, s’installe à Servon-sur-Vilaine. D’abord Centre d’études consacré à la recherche sur la fabrication de la boulangerie, Bridor se convertit progressivement à la production de viennoiseries.

Vingt-huit ans plus tard, le Groupe Le Duff est présent dans 90 pays à travers ses filiales, dont Bridor, la Brioche dorée, Del Arte, le Fournil de Pierre… Vaisseau phare du goupe, Bridor emploie aujourd’hui 1 800 personnes dans ses sept sites de production. Trois en France (Servon, Louverné, Pont-de-l’Isère) et quatre en Amérique du Nord. « Nous avons trois usines au Canada et une aux Etats-Unis », détaille Gaëtan Jegoux, directeur des opérations.

200 000 km de produits sortis des lignes

En travaillant avec des Meilleurs ouvriers de France, Bridor porte haut le croissant et la baguette, symboles de la France. « La qualité artisanale avec une gestion industrielle. » Un credo qui fait mouche auprès de ses clients : professionnels de la restauration, l’hôtellerie, grandes et moyennes surfaces.

Aujourd’hui, plus de 1 000 produits sortent des lignes de Bridor. « Soit environ 200 000 km de produits en 2015 », précise Anne-Frédérique Gallet, responsable de la communication externe pour le Groupe Le Duff. Des chiffres vertigineux qui donnent des ailes au ”king” de la baguette industrielle. « Nous avons un plan d’investissement de 400 millions d’euros dans les cinq ans à venir », scande Gaëtan Jegoux.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

650 salariés à Servon

Cet appétit se traduit par l’agrandissement des deux usines de l’Ouest. A Louverné, près de Laval, deux nouvelles lignes de production feront passer le nombre de salariés de 100 à 200 « en fin d’année prochaine ».

A Servon, où fourmillent près de 650 personnes, le site arrive à saturation avec ses deux lignes de pain et ses neuf lignes de viennoiseries. Le long de l’axe Rennes-Paris, le chantier consiste à ériger deux plateformes de stockage de 32 mètres de haut « capables d’accueillir 36 000 palettes ».

Premier étage de la fusée, le terrassement a commencé durant l’été. La première pierre sera officiellement posée ce vendredi 2 décembre. « Un premier bâtiment sera effectif au premier trimestre 2018, puis le deuxième en 2020 », annonce Gaëtan Jegoux.

Ces deux plateformes de 16 000 m2 porteront la surface globale du site de Servon à 70 000 m2. Il est prévu de « déplacer la partie réception et de réorganiser le flux des camions ». Enfin, une connexion avec la partie production sera établie.

« Embaucher 1 000 personnes en cinq ans »

Une vague de recrutement accompagne ce projet. Une quarantaine de collaborateurs (logistique, maintenance) sont recherchés. Mais Gaëtan Jegoux l’exprime fièrement : « Nous recrutons en permanence sur tout type de poste. Et se projette vers les sommets : « Notre objectif est d’embaucher 1 000 personnes en cinq ans ! »

Où postuler ?
Toutes les offres de recrutement du Groupe Le Duff figurent sur le portail http://recrutement.groupeleduff.com. L’e-mail pour postuler est : recrutement@le-duff.com.

35530 Servon-sur-Vilaine

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Vitré - Dimanche 22 janv. 2017

Vitre
Dim
22 / 01
/-2°
vent 18km/h humidité 81%
Lun6°--2°
Mar5°--5°
Mer3°--4°
Jeu6°--3°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Résultats sportifs de votre région
Go