Pays de Vitré. Comment mesurer la qualité de l'eau ?

D'où vient l'eau qui coule à votre robinet ? Comment sont organisées les collectivités ? Quels critères définissent si l'eau est bonne ou pas ? Explications.

06/01/2017 à 09:57 par Benjamin Chenevière

Qui produit ? Qui distribue ?

Le département d’Ille-et-Vilaine compte 37 collectivités distributrices. Il s’agit de syndicats intercommunaux des eaux ou de communes qui gèrent seules ce service, comme Vitré ou Liffré. Leur mission est de distribuer l’eau potable aux habitants. Certaines, comme Vitré, sont aussi productrices.

Ces collectivités adhèrent à un syndicat mixte de production (SMP). Ils sont au nombre de six dans le département : le syndicat mixte de production d’Ille-et-Rance, celui du bassin du Couesnon, celui de la Valière (Symeval), celui d’Ouest 35 (SMP Ouest35), celui de l’Eau du Pays de Saint-Malo et celui de l’Eau du bassin rennais.

Dans le Pays de Vitré, le Symeval regroupe sept collectivités distributrices (voir carte ci-contre). Sa mission est la production de l’eau et la sécurisation de l’alimentation en eau potable sur son territoire.

Le Symeval produit à lui seul 6 millions de mètres cubes d’eau et achète 2 millions de mètres cubes aux communes productrices d’eau, dont Vitré. Enfin, pour ce qui est de l’exploitation, elle est confiée à un délégataire, Véolia ou Saur.

La provenance de l’eau

L’eau est prélevée au milieu naturel avant d’être traitée pour la rendre potable. L’origine de l’eau peut être souterraine (puisée dans les nappes phréatiques) ou de surface, dite superficielle (puisée dans les rivières et retenues).

L’eau superficielle représente presque 90 % de l’eau utilisée pour la consommation. L’eau souterraine est exploitée grâce aux huit captages dont dispose les collectivités du Symeval. Toute cette eau est traitée dans les deux usines de production du Symeval : la Billerie à Vitré et le Plessis Beucher à Châteaubourg,

Enfin, les barrages de la Valière, de la Cantache et de Haute-Vilaine constituent des réserves pour la production d’eau potable de 130 000 habitants. En moyenne, il est prélevé un peu plus de 9 millions de m³ sur l’ensemble des trois barrages.

Les critères de qualité

L’Agence régionale de santé (ARS) effectue régulièrement des prélèvements sur le réseau d’eau potable. Une vigilance doublée par des contrôles de Véolia. « Ces contrôles sont faits dans différents lieux comme des écoles, des toilettes publiques… », indique Benoît Bourges, technicien au Symeval.

Les deux critères importants sont la teneur en nitrates et en carbone organique total (COT). « Le taux de nitrates ne doit pas dépasser 50 mg/L (milligrammes par litre). En moyenne, il se situe entre 10 et 20 dans notre secteur. Pour le COT, la limite est de 2 mg/L. Il peut arriver que le taux soit supérieur. »

Dans ce cas, la mention ”eau d’alimentation ne satisfaisant pas à la référence de qualité réglementaire” figure sur le bulletin de l’ARS. « Mais il n’y a pas de danger sanitaire, assure Benoît Bourges. La non-conformité en ce qui concerne la qualité est très rare. »

Pourtant, pour une commune du Pays de Vitré, un prélèvement en date du 18 octobre 2016 précise que l’eau « présente un caractère agressif, susceptible de provoquer une corrosion des conduites, ce qui peut entraîner une augmentation de certaines substances (plomb, cuivre…) et présenter alors un risque pour la santé des consommateurs. Il est recommandé de ne consommer cette eau qu’après écoulement de quelques minutes. » Enfin, « si l’eau n’est plus potable, on avertit les habitants et on coupe le réseau », ajoute Benoît Bourges.

D’après les derniers bulletins réalisés dans chaque commune par le Ministère de la Santé entre mai et décembre 2016. Le taux de Carbone organique total n’est pas mesuré à chaque prélèvement. Source : social-sante.gouv.fr

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Vitré - Lundi 20 févr. 2017

Vitre
Lun
20 / 02
12°/7°
vent 28km/h humidité 94%
Mar11°-7°
Mer12°-7°
Jeu12°-7°
Ven9°-3°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Résultats sportifs de votre région
Go