Vitré Trois questions aux assistantes parlementaires d'Isabelle Le Callennec

La députée de la 5 circonscription d'Ille-et-Vilaine, Isabelle Le Callennec, emploie trois assistants parlementaires. Un à Paris, Bastien Regnier, et deux en région : Christine Coudrais et Isabelle Roullé.

09/02/2017 à 14:05 par Julien Sureau

Christine Coudrais et Isabelle Roullé. © Photos DR -
Christine Coudrais et Isabelle Roullé. © Photos DR.

Quelles études avez-vous faites ? Quel est votre parcours ?

Christine Coudrais : Titulaire d’un BTS Assistante de direction, j’ai fait mes premiers pas dans la vie professionnelle à Ouest-France où j’ai accompli plusieurs missions en CDD. J’ai ensuite travaillé, durant plusieurs années, au sein d’un groupe bancaire en charge de financement pour les entreprises bretonnes. Maman de trois enfants, j’ai fait le choix de mettre en parenthèses durant quelque temps ma vie professionnelle. Au cours de cette période je me suis beaucoup investie dans le bénévolat.

Isabelle Roullé : J’ai un parcours très atypique, j’ai fait des études de secrétaire-comptable. J’ai travaillé comme secrétaire dans un centre de formation professionnelle, puis je me suis associée avec mon mari sur l’exploitation agricole familiale. En 2005, je suis devenue collaboratrice parlementaire d’un député de ma circonscription qui n’a pas été réélu en 2007. En 2008, je suis venue compléter l’équipe de collaborateurs de Pierre Méhaignerie à Vitré. Depuis 2012, je travaille aux côtés d’Isabelle.

Comment avez-vous été recrutée par Isabelle Le Callennec ?

C.C. : En 2007, j’ai fait campagne, en tant que colistière, pour la liste de droite et du centre lors des élections municipales de Rennes. C’est à cette période que j’ai fait la connaissance d’Isabelle Le Callennec. Bruno Chavanat, chef de file de l’opposition, m’a ensuite recrutée et j’ai travaillé à la mairie de Rennes pour le groupe d’élus durant le mandat, avant d’intégrer, quelque temps plus tard, l’équipe d’Isabelle.

I.R. : Isabelle et moi étions collègues chez Pierre Méhaignerie. Elle m’a demandé si je souhaitais devenir sa collaboratrice, car elle connaissait ma façon de travailler.

Vous êtes également élue locale. L’engagement public, est-ce une vocation ?

C.C. : Depuis mars 2014, je suis conseillère municipale à Betton. Je mesure l’impact direct des travaux de l’Assemblée sur le quotidien des concitoyens.

I.R. : Je suis adjointe au maire de Bedée depuis 16 ans. Ce n’est pas une vocation, mais j’ai toujours côtoyé des personnes investies en politique. J’étais bénévole au sein d’une association et l’on est venu me solliciter pour faire partie de l’équipe municipale en 2001. Donner du temps aux autres ou s’investir pour sa commune font partie de moi, et je ne conçois pas ma vie autrement. J’aime les challenges, et j’aime apprendre tous les jours.

35500 Vitré

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Vitré - Mercredi 29 mars 2017

Vitre
Mer
29 / 03
18°/8°
vent 47km/h humidité 43%
Jeu20°-9°
Ven15°-10°
Sam12°-8°
Dim15°-8°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Résultats sportifs de votre région
Go