Montreuil-sous-Pérouse 24 h du Mans motos. Maxime Diard, de Montreuil-sous-Pérouse, vise le top 20

Samedi15 et dimanche 16avril, le pilote montreuillais Maxime Diard participera de nouveau aux 24 heures du Mans. Le couronnement d'une préparation hivernale.

06/04/2017 à 14:39 par Julien Sureau

Maxime Diard (à gauche) et ses partenaires du Team MC35 sont prêts pour les 24 heures du Mans -
Maxime Diard et ses partenaires du Team MC35 sont prêts pour les 24 heures du Mans.

Aux 24 heures du Mans motos, tout est une question de préparation L’équipe du TMC35, Diard-Le Bail-Billéga, vient de terminer les deux dernières journées d’essai sur les huit réalisées cet hiver. « Nous avons fait deux jours en Espagne et deux jours à Nogaro dans le Sud Ouest pour avoir de bonnes conditions météo. Nous avons aussi tourné au Mans et à Fontenay-le-Comte sous la pluie.

La dernière séance mardi et mercredi dernier au Mans a été réalisée sous de bonnes conditions », commente Maxime Diard, originaire de Montreuil-sous-Pérouse.

« Apprendre à dompter la machine »

Cette saison, les tests sont d’autant plus importants que le trio vient de changer de machine. « Nous roulons sur une Yamaha R1. Nous avons besoin de temps pour la découvrir et faire les réglages et la mise au point nécessaires, décrypte le pilote. La puissance est identique, à savoir 1 000 cm3. La maniabilité et l’électronique seront supérieures à ce que nous avions chez Kawasaki. Les réglages des amortisseurs, de la suspension notamment, sont notés et au retour à Bazouges, les quatre mécaniciens s’affairent le week-end suivant pour préparer la bécane. »

Sélectionnée parmi les 60 partants sur les 72 dossiers, en fonction des résultats précédents et de l’image de l’équipe, le TMC 35 vise un top 20 au classement général et un top 10 dans la catégorie Stock Sport, une des trois catégories au départ. « Le classement le plus connu est celui des EWC, réservé aux équipes officielles des motos d’usine. La principale différence se fait sur le nombre et la durée des changements de pneumatiques.

Pour eux, c’est en huit secondes. Pour nous, il faut une minute car nous sommes sur un montage d’origine. »

« Amateurs mais sérieux »

Dès lundi 10 avril, l’équipage brétillien sera présent à Mans avec une trentaine de bénévoles pour gérer toute l’intendance (cuisiniers, mécaniciens, ostéopathes, pannoteurs, caméraman, etc.). « Nous sommes amateurs mais sérieux. Nous n’avons pas de budget pour l’hôtel par exemple. Pendant toute la semaine, nous installons des dortoirs. La salle à manger est dans les camions de notre partenaire qui ont servi au transport de tout le matériel, présente le Montreuillais de 30 ans. La semaine va être complète avec les essais libres mardi et mercredi, les qualifications jeudi et vendredi. Elles déterminent la place sur la grille de départ.

Une place qui n’est pas primordiale mais qui est importante pour la confiance et le moral. »

Pour suivre la course en direct, rendez-vous sur la page Facebook du Tmc35 et sur www.tmc35.fr.

35500 Montreuil-sous-Pérouse

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Vitré - Mardi 23 mai 2017

Vitre
Mar
23 / 05
22°/10°
vent 28km/h humidité 61%
Mer25°-11°
Jeu26°-15°
Ven27°-17°
Sam28°-16°

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Résultats sportifs de votre région
Go
Les vide-greniers